Iaido

L’Aikido étant directement dérivé de la pratique du Sabre Japonais, il semble intéressant de se pencher sur des techniques pratiquées avec cette arme emblématique qu’est le Iaito (Sabre Japonais non tranchant).Les cours sont assurés par patrick le lundi de 19h à 20h.

L’iaidō (居合道?) est un art martial d’origine japonaise basé sur l’action de dégainer le sabre et de frapper (de taille ou d’estoc) en un seul geste. Plus exactement, le but est d’exécuter une technique, avant l’adversaire, choisie en fonction du lieu et du contexte de la situation. Tout comme pour les autres budō, cette discipline se focalise principalement sur la perfection des mouvements et la démarche spirituelle (influence du zen), l’efficacité technique, quant à elle, devient de plus en plus importante au fur et à mesure que le pratiquant augmente en grade. Depuis quelques années, certains sensei japonais prônent une démarche plus offensive, dirigée vers un iaidō de « combat », plus proche du iaijutsu.

Prof de IAIDO
PATRICK Prof de IAIDO

SEITEI IAI
Dans son aspect extérieur, le Iaido est la pratique et l’entraînement au maniement du sabre japonais. Dans sa traduction littérale, le Iaido veut dire : « La Voie de l’Unité de l’ Être » :  I – Aï – Do . Cela peut aussi se résumer dans la relation harmonieuse que l’Homme noue avec son environnement dans sa globalité, afin de devenir « meilleur », dans le sens de bonté, de paix et d’humilité. La finalité du Iaido n’est pas uniquement de couper un adversaire imaginaire, mais de conduire à une unité de la pensée et du corps, et de favoriser le développement personnel : Le sabre devient le prolongement de soi-même. Cette unité, se travaille en développant la concentration par la synchronisation de la respiration avec le geste et l’imagination de la scène virtuelle lors d’un kata. La création du Iaido est attribuée à Hayashizaki Jinsuke Shigenobu (1542 – 1621) qui codifia la pratique avec un katana. Le Iaido, du fait de sa culture japonaise et ancestrale, s’adresse aux personnes, à tous les stades de la vie, qui recherchent « autre chose » dans la Voie des Arts Martiaux.  De même, le Iaido peut intéresser ceux qui souhaitent reprendre une pratique interrompue, car il n’y a ni chutes, ni chocs avec un partenaire ; le seul adversaire étant vous-même. Il faudra donc maîtriser votre corps, et « polir » votre mental tout au long de votre pratique. L’important n’étant pas le nombre de katas connus, mais leur répétition et leur qualité d’exécution en constante évolution. Pendant l’entraînement, le pratiquant s’exerce  avec un Iai-To (sabre non tranchant).
Il s’agit d’effectuer des katas (formes codifiées) qui mettent en scène un ou plusieurs adversaires, obligeant le pratiquant à anticiper, parer ou riposter à une attaque.  Pour visualiser les 12 katas, utiliser le lien suivant:

videos kata